La Bible, une très grande bibliothèque

Mis en avant

La Bible comporte deux parties :

Une série de trente-neuf livres, écrits en hébreu ou en araméen, compose la Bible hébraïque. On y découvre l’origine des traditions qui ont inspiré la réflexion théologique et philosophique du peuple juif. Beaucoup lisent ces livres élaborés par le peuple d’Israël pour y trouver une sagesse ancienne ou une meilleure connaissance de Dieu. Le christianisme primitif a hérité de la tradition biblique et a précieusement gardé les Écritures juives, généralement désignées sous le nom d’Ancien Testament.

Une série de vingt-sept livres, écrits en grec, constitue le Nouveau Testament, appelé aussi Nouvelle Alliance. L’ensemble des chrétiens les reçoivent : ils y trouvent l’essentiel de leur foi en Jésus de Nazareth, qu’ils reconnaissent comme Messie et Fils de Dieu.

Au total, la grande bibliothèque des écrits bibliques comporte soixante-seize livres. Certaines traditions religieuses catholiques et orthodoxes accordent la méme autorité à l’ensemble de ces livres, tandis que d’autres n’en reconnaissent qu’un nombre restreint. En effet, le judaïsme accueille exclusivement les trente-neuf livres de la Bible hébraïque, et les bibles protestantes ne comptent que soixante-six livres, ceux de la Bible hébraïque et les vingt-sept livres du Nouveau Testament.

Ta parole est une lampe à mes pieds. Psaumes 119:105