POURQUOI LIRE LA BIBLE?

Mis en avant

Avoir une Bible est un grand privilège, mais malheureusement de nombreuses personnes qui en possèdent une ne la lisent pas régulièrement. Cela est dommage, car si une Bible fermée n’a aucune puissance, elle peut, lorsqu’elle est ouverte, déployer de merveilleuses bénédictions.

Ces bénédictions concernent d’abord le lecteur qui profite de la révélation divine, mais si celui-ci se laisse atteindre par son message, il sera aussi le porteur de cette bénédiction dans sa famille et son entourage. Ainsi, lorsque des hommes et des femmes lisent et écoutent la Bible, ils permettent à Dieu de façonner et d’inspirer leur cœur, leurs sentiments, leurs pensées et leurs actions et ainsi d’apporter un changement dans leur région.

Si l’on prend une carte du monde, on peut aussi observer que les pays dont la justice est la plus équitable et qui ont la meilleure qualité de vie sont ceux qui ont été les plus visité par l’Ecriture. Ces pays ne sont pas parfaits, mais le message de la Bible a pu s’infiltrer et apporter les semences indispensables aux respects de Dieu et du prochain.

Lire et se laisser façonner par le message de la Bible est une expérience passionnante et qui peut réellement transformer notre manière de vivre. Cette lecture peut être considérée comme un temps de ressourcement qui nous apporte de précieux privilèges.

Extrait du livre: « Aide -conseil  » de Jacques-Daniel Rochat.

SOYONS UN DANS L’AMOUR

Mis en avant

EXTRAIT DU LIVRE LE CHEMIN DU CARACTÈRE CHRÉTIEN PAGE 34

L’amour est la facette la plus importante du fruit de l’Esprit. Nous devons d’abord nous revêtir de l’amour, puis nous revêtir des autres aspects du fruit, et l’envelopper entièrement avec l’amour. Sans amour, les dons spirituels, la puissance spirituelle et le fait d’être disciple sont inutiles. L’apôtre Paul écrit :

‘Je peux parler les langues des hommes et les langues des anges . Mais si je n’aime pas les autres, je suis seulement une cloche qui sonne, une cymbale bruyante. Je peux avoir le don de parler au nom de Dieu, je peux comprendre tous les mystères et posséder toute la connaissance. Je peux avoir une foi assez grande pour déplacer les montagnes. Mais si je n’aime pas les autres, je ne suis rien ! Je peux distribuer toutes mes richesses à ceux qui ont faim, je peux livrer mon corps au feu. Mais si je n’aime pas les autres, je n’y gagne rien ! ‘ 1 Corinthiens 13:1-3 https://my.bible.com/bible/133/1CO.13.1-3

Pour rendre tout cela en termes mathématiques, nous pouvons écrire:

1) Le don spirituel des langues – l’amour = zéro spirituel.

2) Les capacités de prophétie et de connaissance spirituelle – l’amour =
zéro spirituel.

3) Toute la foi – l’amour = zéro spirituel.

4) Le sacrifice total – l’amour = zéro spirituel.

5) le martyr – l’amour = zéro spirituel.

Une personne peut accomplir certains des plus grands exploits dans le domaine spirituel, cependant, enregistrer un zéro spirituel dans le domaine de l’amour, et être considéré par Dieu comme un échec complet. C’est pourquoi l’apôtre dit : Recherchez la charité

JESUS CHRIST EST LE PLUS FORT

Mis en avant

Un homme qui a un esprit mauvais en lui entre dans la maison de prière. Il se met à crier : « Jésus de Nazareth, qu’est-ce que tu nous veux ? Est-ce que tu es venu pour notre malheur ? Je sais bien qui tu es, tu es le saint que Dieu a envoyé ! » Jésus menace l’esprit mauvais en lui disant : « Tais-toi et sors de cet homme ! » L’esprit mauvais secoue l’homme avec force et sort de lui en poussant un grand cri. Marc 1.23-26

Leçon à retenir:
Les mauvais esprits savent que Jésus est le plus fort qu’eux, ils ont peur. Parfois, les gens qui achètent des fétiches, ou ceux qui font souvent le mal, laissent entrer en eux ces esprits mauvais. Ceux qui demandent l’aide de Jésus peuvent être délivrés.

NOUS SOMMES TOUS DES SENTINELLES

L’Eternel m’adressa la parole en ces termes : Fils d’homme, parle aux gens de ton peuple et dis-leur :

« Supposez que j’envoie la guerre contre un pays et que les gens de l’endroit prennent l’un des leurs pour le poster comme sentinelle. Lorsque cet homme voit l’armée ennemie s’avancer dans le pays, il sonne de la trompette pour donner l’alarme à la population.

Si alors quelqu’un entend la sonnerie de la trompette mais ne tient pas compte de l’avertissement, il sera seul responsable de sa mort si l’ennemi survient et le tue : il a entendu la sonnerie de la trompette et il ne s’est pas laissé avertir ; il est donc seul responsable de sa mort.
S’il tient compte de l’avertissement, il aura la vie sauve.

Mais si la sentinelle voit venir l’ennemi et ne sonne pas de la trompette, de sorte que le peuple ne soit pas averti, si alors l’ennemi survient et tue un membre du peuple, cette personne périra bien par suite de ses propres fautes, mais je demanderai compte de sa mort à la sentinelle.

Eh bien, toi, fils d’homme, je t’ai posté comme sentinelle pour ta communauté : tu écouteras la parole qui sort de ma bouche et tu les avertiras de ma part.

Si je dis au méchant : “Toi qui es méchant, tu vas mourir”, et si tu ne dis rien pour l’avertir de changer de conduite, ce méchant mourra à cause de sa faute, mais je te demanderai compte de sa mort.

Si, au contraire, tu avertis le méchant en lui demandant d’abandonner sa mauvaise conduite, et s’il ne l’abandonne pas, il mourra à cause de sa faute, mais toi, tu auras la vie sauve. »

Ezéchiel 33:1-9
https://my.bible.com/bible/21/EZK.33.1-9