DIEU EST AMOUR

Mis en avant

Dieu aime dans un sens total. Il est amour. Il est l’amour total. Il est l’amour parfait. La Bible dit que Dieu est amour. (1 Jean 4:7, 9, 16). Dieu n’est pas seulement amour, mais Dieu aime.

La Bible dit :

Dieu a tant aimé le monde». (Jean 3:16). (Dieu nous a ainsi aimés». (1 Jean 4:11). L’amour de Dieu avait un but. Le but de Son amour est que nous vivions. (1 Jean 4:9). Il nous a aimés et a envoyé Jésus-Christ pour que nous ne périssions pas, mais que nous ayons la vie éternelle. (Jean 3:16). Ce sont là les actes positifs de Son amour.

Dieu n’est pas juste resté au ciel et a eu un chaud sentiment d’amour envers les pécheurs perdus. L’amour chaud qu’Il a eu a conduit à une action ayant des conséquences profondes.

L’amour de Dieu fut manifeste à ceux qui ne le méritaient pas

La Bible dit : Dieu prouve Son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.» (Romains 5:8).

Dieu n’a rien à gagner personnellement en nous aimant. Il a toujours été suffisant en Lui-même. C’est nous qui avons bénéficié à 100 % de Son amour. Il n’a rien gagné. Nous avons tout gagné. Il a tout donné. Nous n’avions rien. Nous avons tout reçu. Ce n’était pas parce que Dieu avait vu quelque chose de bon en nous qu’Il nous a aimés. Ce n’était pas parce qu’Il voyait en nous un certain profit futur qu’Il pouvait obtenir de nous. De la croix jusqu’au Royaume, Dieu donnera toujours et l’homme recevra toujours. Gloire soit à Son saint nom.

LES PARABOLES DE JÉSUS

Mis en avant

Pourquoi parler en paraboles ?

(Marc 4.1-20)

Jésus parlait en paraboles pour être compris même des gens les plus simples. Il utilisait ces petites histoires pour illustrer l’essentiel du Royaume de Dieu. Les auditeurs avaient besoin de temps pour en saisir toute la richesse et la profondeur, c’est pourquoi ils ne comprenaient pas toujours au premier abord. Jésus nous montre qu’il y a un lien direct entre la qualité de l’écoute de la Parole de Dieu et les fruits qu’elle produit.

Qui sont les sourds ?

(Marc 4.70-12)

La Bonne Nouvelle s’adresse à tous, mais Jésus et les disciples font rapidement l’expérience que celle-ci n’est pas accueillie par tous. Les auditeurs entendent correctement, mais ils sont comme devant une porte close dont ils auraient perdu la clé. Leur refus est comparé à l’aveuglement décrit par Ésaïe (És 6.9-10). Les croyants, par contre, s’ouvrent à la lumière pour comprendre ce qui concerne le Royaume de Dieu.

Persévérer porte fruits

(Marc 4.13-20)

Jesus utilise la parabole du semeur pour répondre à une question troublante: pourquoi la Parole de Dieu ne vient-elle pas à bout de toutes les résistances ? Jésus explique que chacun reste libre de recevoir ou non cette parole et de la faire fructifier. Le croyant est invité à examiner ce qui peut faire obstacle à la Parole de Dieu dans sa vie et s’efforcer d’être une bonne terre pour le Seigneur.