Aucun de nous n’entre pur dans un mariage.

Mis en avant

Le mariage n’a jamais été une fusion parfaite de deux personnes, mais un mélange de leurs histoires. c’est un choc de cultures, d’expérience de souvenirs et d’habitudes. Le mariage est un magnifique ajustement pour une nouvelle vie.

Construire un mariage solide nécessite du temps, de la patience et un dur labeur. Un des ajustements les plus difficiles que tous rencontrent consiste à passer d’une vie de célibataire à une vie de couple marié.

Soyons honnêtes : les gens ne changent pas du jour au lendemain. Lorsque vous vous mariez, vous épousez plus qu’une personne ; vous « épousez » une famille entière, une histoire complète d’expériences. Voilà pourquoi il est souvent si difficile dans un premier temps de comprendre cette personne qui, à présent, partage votre maison et votre lit.

Tous deux apportez au sein de votre mariage 20 ou 30 ans d’expériences de vie qui colorent votre façon de voir le monde et d’y répondre. Vous découvrirez rapidement que la plupart du temps votre perception des choses est assez différente. La différence de points de vue reste une source majeure de stress et de conflits chez les jeunes mariés.

S’adapter par rapport à ces différences est crucial à la survie du mariage. Malheureusement’ c’est précisément sur ce point que beaucoup de mariages échouent

DIEU EST AMOUR

Mis en avant

Dieu aime dans un sens total. Il est amour. Il est l’amour total. Il est l’amour parfait. La Bible dit que Dieu est amour. (1 Jean 4:7, 9, 16). Dieu n’est pas seulement amour, mais Dieu aime.

La Bible dit :

Dieu a tant aimé le monde». (Jean 3:16). (Dieu nous a ainsi aimés». (1 Jean 4:11). L’amour de Dieu avait un but. Le but de Son amour est que nous vivions. (1 Jean 4:9). Il nous a aimés et a envoyé Jésus-Christ pour que nous ne périssions pas, mais que nous ayons la vie éternelle. (Jean 3:16). Ce sont là les actes positifs de Son amour.

Dieu n’est pas juste resté au ciel et a eu un chaud sentiment d’amour envers les pécheurs perdus. L’amour chaud qu’Il a eu a conduit à une action ayant des conséquences profondes.

L’amour de Dieu fut manifeste à ceux qui ne le méritaient pas

La Bible dit : Dieu prouve Son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.» (Romains 5:8).

Dieu n’a rien à gagner personnellement en nous aimant. Il a toujours été suffisant en Lui-même. C’est nous qui avons bénéficié à 100 % de Son amour. Il n’a rien gagné. Nous avons tout gagné. Il a tout donné. Nous n’avions rien. Nous avons tout reçu. Ce n’était pas parce que Dieu avait vu quelque chose de bon en nous qu’Il nous a aimés. Ce n’était pas parce qu’Il voyait en nous un certain profit futur qu’Il pouvait obtenir de nous. De la croix jusqu’au Royaume, Dieu donnera toujours et l’homme recevra toujours. Gloire soit à Son saint nom.

LES PARABOLES DE JÉSUS

Mis en avant

Pourquoi parler en paraboles ?

(Marc 4.1-20)

Jésus parlait en paraboles pour être compris même des gens les plus simples. Il utilisait ces petites histoires pour illustrer l’essentiel du Royaume de Dieu. Les auditeurs avaient besoin de temps pour en saisir toute la richesse et la profondeur, c’est pourquoi ils ne comprenaient pas toujours au premier abord. Jésus nous montre qu’il y a un lien direct entre la qualité de l’écoute de la Parole de Dieu et les fruits qu’elle produit.

Qui sont les sourds ?

(Marc 4.70-12)

La Bonne Nouvelle s’adresse à tous, mais Jésus et les disciples font rapidement l’expérience que celle-ci n’est pas accueillie par tous. Les auditeurs entendent correctement, mais ils sont comme devant une porte close dont ils auraient perdu la clé. Leur refus est comparé à l’aveuglement décrit par Ésaïe (És 6.9-10). Les croyants, par contre, s’ouvrent à la lumière pour comprendre ce qui concerne le Royaume de Dieu.

Persévérer porte fruits

(Marc 4.13-20)

Jesus utilise la parabole du semeur pour répondre à une question troublante: pourquoi la Parole de Dieu ne vient-elle pas à bout de toutes les résistances ? Jésus explique que chacun reste libre de recevoir ou non cette parole et de la faire fructifier. Le croyant est invité à examiner ce qui peut faire obstacle à la Parole de Dieu dans sa vie et s’efforcer d’être une bonne terre pour le Seigneur.

POURQUOI LIRE LA BIBLE?

Mis en avant

Avoir une Bible est un grand privilège, mais malheureusement de nombreuses personnes qui en possèdent une ne la lisent pas régulièrement. Cela est dommage, car si une Bible fermée n’a aucune puissance, elle peut, lorsqu’elle est ouverte, déployer de merveilleuses bénédictions.

Ces bénédictions concernent d’abord le lecteur qui profite de la révélation divine, mais si celui-ci se laisse atteindre par son message, il sera aussi le porteur de cette bénédiction dans sa famille et son entourage. Ainsi, lorsque des hommes et des femmes lisent et écoutent la Bible, ils permettent à Dieu de façonner et d’inspirer leur cœur, leurs sentiments, leurs pensées et leurs actions et ainsi d’apporter un changement dans leur région.

Si l’on prend une carte du monde, on peut aussi observer que les pays dont la justice est la plus équitable et qui ont la meilleure qualité de vie sont ceux qui ont été les plus visité par l’Ecriture. Ces pays ne sont pas parfaits, mais le message de la Bible a pu s’infiltrer et apporter les semences indispensables aux respects de Dieu et du prochain.

Lire et se laisser façonner par le message de la Bible est une expérience passionnante et qui peut réellement transformer notre manière de vivre. Cette lecture peut être considérée comme un temps de ressourcement qui nous apporte de précieux privilèges.

Extrait du livre: « Aide -conseil  » de Jacques-Daniel Rochat.

JESUS CHRIST EST LE PLUS FORT

Mis en avant

Un homme qui a un esprit mauvais en lui entre dans la maison de prière. Il se met à crier : « Jésus de Nazareth, qu’est-ce que tu nous veux ? Est-ce que tu es venu pour notre malheur ? Je sais bien qui tu es, tu es le saint que Dieu a envoyé ! » Jésus menace l’esprit mauvais en lui disant : « Tais-toi et sors de cet homme ! » L’esprit mauvais secoue l’homme avec force et sort de lui en poussant un grand cri. Marc 1.23-26

Leçon à retenir:
Les mauvais esprits savent que Jésus est le plus fort qu’eux, ils ont peur. Parfois, les gens qui achètent des fétiches, ou ceux qui font souvent le mal, laissent entrer en eux ces esprits mauvais. Ceux qui demandent l’aide de Jésus peuvent être délivrés.