JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

JOSEPH CHEZ POTIFAR

Les Ismaélites qui ont emmené Joseph en Égypte l’ont vendu à un Égyptien, Potifar. Cet homme est un officier du roi, le commandant de ses gardes. Le Seigneur est avec Joseph, et tout lui réussit. Joseph habite dans la maison de son maître égyptien.

Potifar le voit: le Seigneur est avec Joseph et il fait réussir tous ses projets. Alors Potifar se montre bon envers lui et il le prend à son service. Il lui confie la responsabilité de sa maison et de tout ce qu’il possède. Dès que Potifar a fait cela, le Seigneur bénit ses affaires à cause de Joseph. La bénédiction du Seigneur s’étend à tous ses biens, dans sa maison comme dans ses champs.

Potifar laisse tout ce qu’il possède entre les mains de Joseph. Il ne s’occupe plus de rien, sauf de la nourriture qu’il mange.


Genèse 39:1‭-‬6 PDV2017
https://bible.com/bible/133/gen.39.1-6.PDV2017

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

Joseph, vendu par ses frères, est emmené en Égypte.

Les frères de Joseph vont à Sichem pour garder les moutons et les chèvres de leur père Jacob. Un jour, Jacob dit à Joseph: « Tes frères gardent le troupeau près de Sichem. Va les voir de ma part. » Joseph répond: « Je veux bien, père. » Jacob dit encore: « Va voir si tes frères sont en bonne santé et si le troupeau va bien. Puis rapporte-moi des nouvelles. »

Joseph part à la recherche de ses frères et il les trouve à Dotan. Ses frères le voient de loin. Avant que Joseph arrive près d’eux, ils préparent sa mort en secret. Ils se disent entre eux: « Tiens, voilà le rêveur! Maintenant allez, tuons-le et jetons-le dans un puits! Nous dirons qu’une bête sauvage l’a dévoré. Ensuite, nous verrons bien si ses rêves se réalisent. » Ruben les entend. Il veut sauver Joseph, et il dit: « Ne le tuons pas! » Puis il ajoute: « Ne le faites pas mourir! Jetez-le dans un puits du désert, mais ne touchons pas à sa vie! » Ruben veut sauver Joseph de leurs mains et le ramener à son père. Quand Joseph arrive près de ses frères, ils lui arrachent le magnifique vêtement brodé qu’il porte. Ils prennent Joseph et ils le jettent dans un puits. Ce puits est vide, sans eau.

Ensuite, ils s’assoient pour manger. Juda dit à ses frères: « Quel intérêt est-ce que nous avons à tuer notre frère et à cacher sa mort? Il vaut mieux le vendre aux Ismaélites. Mais ne touchons pas à sa vie! C’est notre frère. Il est de même sang que nous. » Les frères de Juda sont d’accord avec lui. Des commerçants du pays de Madian passent par là. Ils retirent Joseph du puits et le vendent aux Ismaélites pour 20 pièces d’argent. Les Ismaélites emmènent Joseph en Égypte.

Quand Ruben revient près du puits, Joseph n’y est plus. Alors il déchire ses vêtements. Il revient vers ses frères en disant: « L’enfant n’est plus là. Et moi, qu’est-ce que je vais devenir maintenant? » Les frères tuent un bouc, ils prennent le vêtement de Joseph et ils le trempent dans le sang. Ils envoient le beau vêtement à leur père avec ce message: « Nous avons trouvé ceci. Regarde bien si c’est le vêtement de ton fils, oui ou non. » Jacob reconnaît le vêtement et dit: « C’est le vêtement de mon fils! Une bête sauvage a déchiré Joseph et l’a dévoré! » Jacob déchire ses vêtements, il met un habit de deuil et il pleure son fils pendant des jours et des jours. Tous ses fils et ses filles viennent pour le consoler. Mais il refuse de se laisser consoler. En effet, il dit: « Je serai encore en deuil quand je descendrai vers mon fils dans le monde des morts. » Et Jacob n’arrête pas de pleurer. Les Madianites vendent Joseph en Égypte à Potifar. Cet homme est un officier du roi, le commandant de ses gardes.


Genèse 37:12‭-‬36 PDV2017
https://bible.com/bible/133/gen.37.12-36.PDV2017

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

LES RÊVES DE JOSEPH

Jacob s’installe en Canaan, où son père était venu habiter. Joseph a dix-sept ans. Il est le onzième fils de Jacob et le premier de Rachel, son épouse préférée.

Il garde les moutons et les chèvres avec ses frères, les fils de Bila et de Zilpa, femmes de son père.
Joseph rapporte à son père le mal qu’on raconte sur eux.

Jacob aime Joseph plus que ses autres enfants. En effet, il l’a eu quand il était déjà vieux. Il lui fait faire un vêtement brodé magnifique. Les frères de Joseph voient que leur père l’aime plus qu’eux tous. Alors ils commencent à le détester. Ils sont même incapables de lui parler gentiment.

Un jour, Joseph fait un rêve. Il le raconte à ses frères, et ses frères le détestent encore plus. Joseph leur dit: « Écoutez donc le rêve que j’ai fait. Nous étions tous dans les champs en train d’attacher les gerbes de blé. Tout à coup, ma gerbe s’est relevée et elle est restée debout. Ensuite, toutes vos gerbes sont venues autour d’elle et elles se sont inclinées profondément devant elle. » Les frères de Joseph lui demandent: « Est-ce que tu as l’intention de devenir notre roi et de nous commander? » Ils le détestent encore plus à cause de ses rêves et de ce qu’il raconte.

Joseph fait un autre rêve et il le raconte à ses frères: « J’ai encore rêvé. Le soleil, la lune et onze étoiles s’inclinaient profondément devant moi. » Joseph raconte aussi le rêve à son père. Jacob lui fait des reproches. Il lui dit: « Ce rêve, c’est quoi? Est-ce que moi, ta mère et tes frères, nous devons nous incliner jusqu’à terre devant toi? » Les frères de Joseph sont jaloux de lui, mais son père pense souvent à ces rêves.

Genèse 37:1‭-‬11 PDV2017
https://bible.com/bible/133/gen.37.1-11.PDV2017

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

Jacob lutte avec Dieu.

Jacob a passé 20 ans chez son oncle Laban, et il décide de rentrer chez son père Isaac.
Il prend toute sa famille, tous ses troupeaux et tous ces biens et il s’en va.

Quand Jacob arrive près de chez lui, il commence à avoir peur.
Il pense que son frère Esaü vient l’attaquer. il se met à prier et dit:
 » Dieu de mon grand-père Abraham, Dieu de mon père Isaac, toi le Seigneur tu m’as dit: « Retourne dans ton pays, auprès de ta famille, et je te ferai du bien. »

Tu m’as souvent montré ton amour et ta fidélité.
Je t’en prie sauve-moi de mon frère Esaü.
J’ai peur qu’il vienne me tuer, moi, mes femmes et mes enfants »

Pendant la nuit, Jacob se lève. Il prend ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants. Il leur fait passer le torrent du Yabboq avec tout ce qu’il possède.

Jacob reste seul. Tout d’un coup, Quelqu’un vient lutter avec lui jusqu’au lever du jour. L’adversaire de Jacob voit que dans la lutte, il n’arrive pas à être plus fort que lui. Alors il le frappe à la hanche et, pendant le combat, il le blesse à la hanche.

Puis il dit à Jacob : « Le jour se lève. Laisse-moi partir. » Jacob répond : « Je ne te laisserai pas partir. Bénis-moi d’abord. »

L’autre demande : « Quel est ton nom ? » Jacob répond : « Je m’appelle Jacob. »

L’autre continue : « Tu ne t’appelleras plus Jacob. Ton nom sera Israël. En effet, tu as lutté avec Dieu et avec les hommes, et tu as été le plus fort. »

Depuis ce jour, Jacob, s’appelle aussi Israël.

Genèse 32. 1-33

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

JACOB EPOUSE LES DEUX FILLES DE LABAN

Un jour, Laban dit à Jacob: « Tu es mon parent. Mais ce n’est pas une raison pour travailler gratuitement à mon service. Qu’est-ce que tu veux comme salaire? »

Laban a deux filles. L’aînée s’appelle Léa, la plus jeune s’appelle Rachel. Léa a un regard sans expression, mais Rachel est belle à voir et elle est charmante.
Jacob aime Rachel.

Il dit: « Je travaillerai sept ans à ton service pour me marier avec Rachel, ta plus jeune fille. » Laban répond: « Je préfère te la donner à toi que la donner à quelqu’un d’autre. Reste avec moi. » Jacob travaille sept ans au service de Laban pour avoir Rachel. Mais ces années sont pour lui comme quelques jours, parce qu’il aime Rachel. Ensuite, Jacob dit à Laban: « Mon temps est fini. Donne-moi ma femme, je veux m’unir à elle. »

Laban invite tous les gens de l’endroit et il fait un grand repas. Le soir, il prend sa fille Léa. Il la conduit à Jacob pour qu’il passe la nuit avec elle. Laban a donné sa servante Zilpa comme servante à sa fille. Le matin, Jacob s’aperçoit que c’est Léa. Il dit à Laban: « Qu’est-ce que tu as fait là? Est-ce que je n’ai pas travaillé à ton service pour avoir Rachel? Tu m’as trompé. Pourquoi donc? »

Laban répond à Jacob: « Chez nous, on ne marie jamais la fille plus jeune avant l’aînée, ce n’est pas la coutume. Finis la semaine de mariage avec l’aînée, ensuite, nous te donnerons aussi la plus jeune. Mais tu devras travailler encore sept ans à mon service. »
Jacob est d’accord.
Il finit la semaine de mariage avec Léa. Puis Laban lui donne sa fille Rachel pour femme.

Jacob s’unit aussi à Rachel et l’aime plus que Léa. Il travaille pour Laban encore sept autres années.

Genèse 29:15‭-‬28‭, ‬30 PDV2017
https://bible.com/bible/133/gen.29.15-30.PDV2017

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

JACOB RENCONTRE SON ONCLE LABAN

Jacob dans sa fuite, se mit en marche, et s’en alla au pays des fils de l’Orient. Il regarda. Et voici, il y avait un puits dans les champs; et voici, il y avait à côté trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c’était à ce puits qu’on abreuvait les troupeaux.

Jacob dit aux bergers: Mes frères, d’où êtes-vous? Ils répondirent: Nous sommes de Charan. Il leur dit: Connaissez-vous Laban, fils de Nachor? Ils répondirent: Nous le connaissons. Il leur dit: Est-il en bonne santé? Ils répondirent: Il est en bonne santé; et voici Rachel, sa fille, qui vient avec le troupeau.

Comme il leur parlait encore, survint Rachel avec le troupeau de son père; car elle était bergère. Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s’approcha, roula la pierre de dessus l’ouverture du puits, et abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère. Et Jacob baisa Rachel, il éleva la voix et pleura. Jacob apprit à Rachel qu’il était parent de son père, qu’il était fils de Rebecca. Et elle courut l’annoncer à son père.

Dès que Laban eut entendu parler de Jacob, fils de sa sœur, il courut au-devant de lui, il l’embrassa et le baisa, et il le fit venir dans sa maison. Jacob raconta à Laban toutes ces choses. Et Laban lui dit: Certainement, tu es mon os et ma chair. Jacob demeura un mois chez Laban.

Genèse 29:1‭-‬14 LSG
https://bible.com/bible/93/gen.29.1-14.LSG

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

LE SONGE DE JACOB

En fuyant son frère Esaü, Jacob partit de Beer-Schéba, et s’en alla à Charan. Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.

Et voici, l’Éternel se tenait au-dessus d’elle; et il dit: Je suis l’Éternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t’étendras à l’occident et à l’orient, au septentrion et au midi; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays; car je ne t’abandonnerai point, que je n’aie exécuté ce que je te dis.

Jacob s’éveilla de son sommeil et il dit: Certainement, l’Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas!
Il eut peur, et dit: Que ce lieu est redoutable! C’est ici la maison de Dieu, c’est ici la porte des cieux!
Et Jacob se leva de bon matin; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l’huile sur son sommet. Il donna à ce lieu le nom de Béthel; mais la ville s’appelait auparavant Luz.

Jacob fit un vœu, en disant: Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s’il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l’Éternel sera mon Dieu; cette pierre, que j’ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.

Genèse 28:10‭-‬22 LSG
https://bible.com/bible/93/gen.28.10-22.LSG

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

JACCOB FUIT SON FRÈRE ESAÜ

Isaac est devenu vieux. Sa vue a beaucoup baissé et il ne voit plus rien. Profitant de cette situation, Jacob par la ruse, se fait passer pour son frère Esaü et prend ses bénédictions.

Jacob trompe son père et prend les bénédictions de son frère Esaü.

Ésaü conçut de la haine contre Jacob, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni; et Ésaü disait en son cœur: Les jours du deuil de mon père vont approcher, et je tuerai Jacob, mon frère.
On rapporta à Rebecca les paroles d’Ésaü, son fils aîné. Elle fit alors appeler Jacob, son fils cadet, et elle lui dit: Voici, Ésaü, ton frère, veut tirer vengeance de toi, en te tuant. Maintenant, mon fils, écoute ma voix! Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à Charan; et reste auprès de lui quelque temps, jusqu’à ce que la fureur de ton frère s’apaise, jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi, et qu’il oublie ce que tu lui as fait. Alors je te ferai revenir.

Isaac appela Jacob, le bénit, et lui donna cet ordre: Tu ne prendras pas une femme parmi les filles de Canaan. Lève-toi, va à Paddan-Aram, à la maison de Bethuel, père de ta mère, et prends-y une femme d’entre les filles de Laban, frère de ta mère. Que le Dieu tout-puissant te bénisse, te rende fécond et te multiplie, afin que tu deviennes une multitude de peuples! Qu’il te donne la bénédiction d’Abraham, à toi et à ta postérité avec toi, afin que tu possèdes le pays où tu habites comme étranger, et qu’il a donné à Abraham!

https://www.bible.com/bible/93/gen.27.41-46.LSG

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

Jacob prend pour lui la bénédiction réservée à Ésaü

Isaac est devenu vieux. Sa vue a beaucoup baissé et il ne voit plus rien.
Il appelle son fils aîné et lui dit :
« Tu le vois, je suis vieux. Je ne sais pas combien de temps je vais vivre encore. Prends donc tes armes, ton arc et tes flèches. Va à la chasse dans la campagne et rapporte-moi du gibier. Puis prépare-moi un plat, comme je l’aime. Apporte-le-moi, et je le mangerai. Ensuite, je te donnerai ma bénédiction avant de mourir. »

Pendant qu’Isaac parle avec son fils Ésaü, Rébecca écoute.

Rébecca dit à Jacob son fils : « J’ai entendu ton père dire à Ésaü : “Apporte-moi du gibier et prépare un bon plat que je mangerai. Ensuite, je te donnerai ma bénédiction devant le Seigneur avant de mourir.”

Maintenant, mon fils, écoute-moi, et fais ce que je te commande. Va au troupeau. Rapporte-moi deux beaux cabris. Je préparerai pour ton père un bon plat comme il l’aime.

Tu l’apporteras à ton père pour qu’il le mange. Alors il te donnera sa bénédiction avant de mourir. »

Jacob va les chercher et il les apporte à sa mère. Rébecca prépare un bon plat comme son père l’aime.
Ensuite, Rébecca prend les vêtements d’Ésaü, son fils aîné. Elle choisit les plus beaux qu’elle trouve à la maison. Puis elle les met à Jacob, son fils plus jeune.
Avec la peau des cabris elle couvre ses mains et son cou, là où il n’a pas de poils.

Puis elle donne à Jacob le bon plat et le pain qu’elle a préparés.

Isaac dit à Jacob : « Viens plus près de moi, mon fils. Je veux te toucher. Est-ce que tu es bien mon fils Ésaü, oui ou non ? »
Jacob s’approche de son père. Isaac le touche et il dit : « La voix est celle de Jacob, mais les mains sont celles d’Ésaü. »

Jacob s’approche de son père et il l’embrasse. Isaac sent l’odeur de ses vêtements et il donne sa bénédiction à Jacob. Il dit : « C’est bien l’odeur de mon fils ! Elle est comme l’odeur d’un champ que le Seigneur a béni !

« Que Dieu te donne la rosée qui tombe du ciel, des terres fertiles, beaucoup de blé et de vin nouveau !
Que des nations soient à ton service, et que des peuples se mettent à genoux devant toi !
Sois le chef de tes frères,
et qu’ils se mettent à genoux devant toi !
Celui qui te maudit, qu’il soit maudit !
Celui qui te bénit, qu’il soit béni ! »

Isaac a fini de bénir Jacob, et Jacob vient de quitter son père.

Au même moment, Ésaü revient de la chasse. Il prépare lui aussi un bon plat et il l’apporte à son père en disant : « Lève-toi, père, pour manger la viande que je t’ai apportée de la chasse. Ensuite, tu me donneras ta bénédiction. »

Isaac demande : « Qui es-tu ? » Il répond : « Je suis Ésaü, ton fils aîné. »

Isaac est très bouleversé et il se met à trembler de tout son corps. Il dit : « Mais alors, qui est donc celui qui est allé à la chasse et m’a rapporté de la viande ? J’ai mangé de tout avant ton arrivée. Je lui ai donné ma bénédiction, et il la gardera. »

Quand Ésaü entend les paroles de son père, son cœur est très amer, et il pousse de grands cris. Il supplie son père : « Père, bénis-moi, moi aussi ! »

Isaac répond : « Ton frère est venu et il m’a trompé. Il a pris la bénédiction que tu devais recevoir. »

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

LE MARIAGE D’ISSAC ET DE REBECCA

Sara, l’épouse d’Abraham vit 127 ans. Elle meurt à Quiriath-Arba, c’est-à-dire Hébron, en Canaan.

Abraham fait les funérailles de Sara et il pleure sa femme. Puis il quitte l’endroit où le corps de Sara se trouve.

Abraham est devenu très vieux. Le Seigneur l’a béni dans tout ce qu’il a fait. Un jour, Abraham parle au plus vieux de ses serviteurs. C’est lui qui s’occupe de tous ses biens. Il lui dit : « Mets ta main sous ma cuisse. Jure-moi une chose par le Seigneur, le Dieu qui a fait le ciel et la terre : pour mon fils, tu ne prendras pas comme femme une fille de Canaan, ce pays où j’habite. Tu iras dans mon pays et dans ma famille. Là, tu choisiras une femme pour mon fils Isaac. »

Le serviteur prend dix chameaux de son maître et il emporte tout ce que son maître a de meilleur. Il se met en route vers la ville de Nahor, dans le nord de la Mésopotamie.
Le serviteur d’Abraham arrive près du puits qui se trouve à l’extérieur de cette ville. Là, il fait se reposer les chameaux. C’est le soir, au moment où les femmes viennent chercher de l’eau. Il fait cette prière : « Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, permets-moi de faire une rencontre heureuse aujourd’hui. Montre ainsi ta bonté pour Abraham, mon maître. Me voici près du puits, et les filles des habitants de la ville vont venir chercher de l’eau. Je vais demander à une jeune fille de pencher sa cruche pour que je puisse boire. Eh bien, si elle me répond : “Bois, et je donnerai aussi de l’eau à tes chameaux”, je le saurai, c’est elle que tu as choisie pour Isaac, ton serviteur. Par là, je saurai que tu montres ta bonté envers mon maître. »

Le serviteur d’Abraham n’a même pas fini de parler, Rébecca arrive, la cruche sur l’épaule. C’est la fille de Betouel.
Betouel est le fils de Milka et de Nahor, le frère d’Abraham. C’est une jeune fille très belle. Aucun homme n’a couché avec elle. Elle descend vers le puits, elle remplit sa cruche et remonte.

Le serviteur d’Abraham court vers elle et lui dit : « S’il te plaît, donne-moi à boire un peu d’eau de ta cruche. »
Elle répond : « Je t’en prie, bois ! » Vite, elle fait descendre sa cruche le long de son bras pour lui donner à boire. Quand elle a fini, elle dit : « Je vais aussi puiser de l’eau pour faire boire tous tes chameaux. » Elle se dépêche de vider sa cruche dans l’abreuvoir. Ensuite, elle court de nouveau chercher de l’eau au puits. Elle en puise pour tous les chameaux.

L’homme la regarde sans dire un mot. Il se demande : « Est-ce que le Seigneur a fait réussir mon voyage, oui ou non ? »

Quand les chameaux ont fini de boire, l’homme donne à la jeune fille un anneau en or pesant environ six grammes. Il lui donne aussi deux bracelets en or pour ses poignets. Chacun pèse plus de cent grammes.
Il lui demande : « Tu es la fille de qui ? Dis-le-moi s’il te plaît. Dans la maison de ton père, est-ce qu’il y a de la place pour passer la nuit, pour moi et ceux qui sont avec moi ? »
Rébecca répond : « Je suis la fille de Betouel et la petite-fille de Milka et de Nahor. » Puis elle ajoute : « Chez nous, il y a beaucoup de paille et d’herbe sèche. Il y a aussi de la place pour vous loger. »

L’homme se met à genoux devant le Seigneur. Il dit : « Merci au Seigneur, le Dieu de mon maître Abraham ! Pendant tout mon voyage, il a montré sa bonté et sa fidélité envers mon maître. Le Seigneur m’a conduit directement dans la famille de mon maître. »

La jeune fille court chez sa mère pour lui raconter tout ce qui s’est passé. Or Rébecca a un frère appelé Laban. Laban sort vite pour rejoindre le serviteur d’Abraham près du puits. Il a vu l’anneau et les bracelets aux poignets de sa sœur. Et Rébecca lui a raconté ce que l’homme lui a dit. Il trouve cet homme avec ses chameaux près du puits.
Laban dit au serviteur d’Abraham : « Viens chez nous, toi que le Seigneur a béni. Pourquoi est-ce que tu restes dehors ? J’ai préparé la maison et j’ai fait de la place pour les chameaux. »
Le serviteur d’Abraham vient donc chez Laban et il décharge les chameaux. Laban leur fait donner de la paille et de l’herbe sèche. On apporte aussi de l’eau. Alors le serviteur d’Abraham et ceux qui l’accompagnent se lavent les pieds. On lui présente de la nourriture, mais il dit : « Je ne mangerai pas avant de dire ce que j’ai à dire. » Laban lui dit : « Alors, parle ! »

L’homme dit : « Je suis un serviteur d’Abraham. Le Seigneur a richement béni mon maître, qui est devenu quelqu’un d’important. Le Seigneur lui a donné des moutons, des chèvres et des bœufs, de l’argent et de l’or, des serviteurs et des servantes, des chameaux et des ânes. Sara, sa femme, lui a donné un fils dans sa vieillesse, et mon maître a donné tous ses biens à son fils. Mon maître m’a dit : “Jure-moi une chose : pour mon fils, tu ne prendras pas comme femme une fille de Canaan, ce pays où j’habite.
Tu iras dans ma famille, dans la maison de mon père. Là tu choisiras une femme pour mon fils.”
Alors j’ai répondu : “Cette femme refusera peut-être de me suivre.”
Mon maître m’a répondu : “J’ai toujours vécu sous le regard du Seigneur. Lui, il enverra son ange avec toi, il fera réussir ton voyage. Tu ramèneras pour mon fils une femme de ma famille, de la maison de mon père.
Si tu vas dans ma famille, tu seras libéré de ton serment. Même si tu n’obtiens rien, je ne te maudirai pas.” »

Le serviteur d’Abraham continue : « Aujourd’hui, je suis arrivé près de ce puits et j’ai dit: “Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, je t’en prie, fais réussir mon voyage. Maintenant, je suis près du puits. Je vais demander à une jeune fille qui viendra chercher de l’eau : S’il te plaît, donne-moi à boire un peu d’eau de ta cruche. Si elle me répond : Bois, et je vais puiser de l’eau pour tes chameaux, cette jeune fille sera la femme que le Seigneur a choisie pour le fils de mon maître.”
Je n’avais même pas fini de me dire cela quand Rébecca est arrivée, sa cruche sur l’épaule. Elle est descendue au puits et elle a puisé de l’eau. Je lui ai dit : “S’il te plaît, donne-moi à boire.” Vite, elle a penché sa cruche et m’a dit : “Bois, et je donnerai aussi à boire à tes chameaux.” J’ai bu et elle a donné à boire aux chameaux.

Je lui ai demandé : “Tu es la fille de qui ?” Elle a répondu : “Je suis la fille de Betouel et la petite-fille de Milka et de Nahor.” Alors j’ai mis l’anneau à son nez et les bracelets à ses poignets. Je me suis mis à genoux devant le Seigneur. J’ai remercié le Seigneur, le Dieu de mon maître Abraham.
Maintenant, répondez-moi : Est-ce que vous voulez agir avec bonté et fidélité envers mon maître ? Sinon, dites-le-moi, et je partirai ailleurs. »

Laban et Betouel, le père de Rébecca, répondent : « Cette affaire vient du Seigneur, et nous n’avons rien à dire, ni oui ni non. Rébecca est là devant toi. Prends-la et pars. Qu’elle devienne la femme d’Isaac, comme le Seigneur l’a dit ! »

Quand le serviteur d’Abraham entend ces paroles, il se met à genoux devant le Seigneur, le front contre le sol. Puis il sort de ses bagages des bijoux en argent et en or, avec des vêtements. Il les donne à Rébecca. Il offre aussi de très beaux cadeaux à son frère et à sa mère. Ensuite, le serviteur d’Abraham et ceux qui l’accompagnent mangent et boivent. Puis ils vont se coucher.

Le matin suivant, quand ils sont levés, le serviteur d’Abraham dit au frère de Rébecca et à sa mère : « Laissez-moi retourner chez mon maître. »
Ils répondent : « Rébecca va rester encore un peu avec nous, une dizaine de jours. Ensuite elle pourra partir. »

Mais le serviteur dit : « Ne me retenez pas. Le Seigneur a fait réussir mon voyage, laissez-moi donc retourner chez mon maître. »
Ils disent : « Appelons la jeune fille et demandons-lui son avis. »
Le frère et la mère de Rébecca appellent la jeune fille. Ils lui demandent : « Est-ce que tu veux partir avec cet homme ? » Rébecca répond : « Oui, je suis d’accord. »

Alors la famille de Rébecca la laisse partir avec la femme qui s’occupe d’elle. Elles s’en vont avec le serviteur d’Abraham et avec ceux qui l’accompagnent.

La famille de Rébecca la bénit :
« Toi, notre sœur,
deviens la mère de millions de personnes !
Que tes enfants et les enfants de leurs enfants
prennent les villes de ceux qui te détestent ! »

Rébecca et ses servantes montent sur les chameaux et elles suivent le serviteur d’Abraham. Ils partent tous ensemble.

Isaac a quitté le puits de Lahaï-Roï. Il habite la région du sud. Un soir, au coucher du soleil, il sort se promener dans la campagne. Tout à coup, il voit des chameaux qui arrivent. Quand Rébecca aperçoit Isaac, elle descend de son chameau. Puis elle demande au serviteur d’Abraham : « Je vois un homme dans la campagne. Il vient à notre rencontre. Qui est-ce ? » Le serviteur répond : « C’est mon maître. » Alors Rébecca prend son voile et elle cache son visage.

Ensuite, Isaac fait entrer Rébecca dans une tente. C’était la tente de Sara, sa mère. Isaac aime Rébecca.
Elle devient sa femme.

https://www.bible.com/fr/bible/133/GEN.24.PDV2017