JOYEUX MESSAGE BIBLIQUE

PRIONS LE SEIGNEUR

Mon Dieu, je te remercie de m’avoir gardé(e) toute la journée. Merci, Seigneur Jésus-Christ, de m’avoir protégé(e). Maintenant que je vais dormir, je me remets sous ta protection.

Je remets mon esprit, mon âme et mon corps entre tes mains, Jésus-Christ, que ton sang me protège. Qu’il protège aussi toute ma chambre et ma famille durant cette nuit. Oui, maintenant au Nom de Jésus-Christ, ‘Je me couche et je m’endors en paix, car toi seul, ô Éternel tu me donnes la sécurité dans ma demeure’ (Psaume 4:9 ). Je ne craindrais pas les terreurs de la nuit, l’ennemi ne peut rien me faire, je dors en paix.

Merci Jésus.

JOYEUX MESSAGE BIBLIQUE

LES AUTORITÉS RELIGIEUSES COMPLOTENT CONTRE JÉSUS

«Beaucoup de Juifs, parmi ceux qui étaient venus chez Marie et qui avaient vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.

Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens et leur racontèrent ce que Jésus avait fait.

Les chefs des prêtres et les pharisiens réunirent alors le conseil suprême et dirent: « Qu’allons-nous faire? Car cet homme réalise beaucoup de signes extraordinaires! Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains interviendront: ils prendront et notre temple et notre peuple! »

Mais l’un d’entre eux, nommé Caïphe, qui était grand-prêtre cette année-là, déclara: « Vous n’y comprenez rien! Ne voyez-vous pas quel est votre intérêt? Il vaut mieux qu’une seule personne meure pour le peuple et qu’ainsi l’ensemble de notre peuple ne soit pas détruit! »

Or, ce n’est pas de lui-même qu’il disait cela; mais, comme il était grand-prêtre cette année-là, il prophétisait que Jésus devait mourir pour l’ensemble du peuple; et ce n’était pas seulement pour ce peuple-ci, mais aussi pour rassembler en un seul corps tous les enfants de Dieu dispersés.»

‭‭Jean‬ ‭11:45-52‬ ‭NFC‬‬
https://bible.com/bible/2367/jhn.11.45-52.NFC

Commentaire:

La décision de faire mourir Jésus est venue d’un raisonnement politique de Caïphe, le grand prête.

Pour lui, la popularité grandissante de Jésus présentait des risques de soulèvement du peuple juif contre la domination romaine et qu’en représailles les autorités romaines ne détruisent le temple de Jérusalem et la nation juive.

Pour sauver les acquis, Il fallait que Jésus meure à la place des intérêts égoïstes des autorités juives.

Or le plan rédempteur de Dieu, n’avait rien de politique, et ce n’était pas seulement pour son peuple que Jésus devait mourir, c’était aussi pour rassembler tous les enfants de Dieu dispersés à travers le monde et les réunir en un seul peuple.