JOYEUX VERSETS BIBLIQUES

SANS BRUIT!

Garde le silence devant l’Éternel, et espère en lui; Ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l’homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Psaumes 37:7

JOYEUX MESSAGE BIBLIQUE

L’Affligé se tourne vers Dieu

Mon Dieu, délivre-moi de mes ennemis,
protège-moi contre ceux qui m’attaquent !
PSAUMES 59:2

Frères et sœurs, mettons toute notre espérance en notre Dieu.

Crions à lui au milieu de notre détresse et de notre souffrance, car il est le seul à pouvoir nous aider.

« Délivre-moi……protège-moi…….sauve-moi »

C’est la prière que nous pouvons également adresser à Dieu dans nos afflictions puisque Dieu est pour nous un refuge et un appui.

Comme une mère poule qui protège ses poussins sous ses ailes, l’Eternel enverra ses anges pour veiller sur nous et nous secourir.

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

LE MARIAGE D’ISSAC ET DE REBECCA

Sara, l’épouse d’Abraham vit 127 ans. Elle meurt à Quiriath-Arba, c’est-à-dire Hébron, en Canaan.

Abraham fait les funérailles de Sara et il pleure sa femme. Puis il quitte l’endroit où le corps de Sara se trouve.

Abraham est devenu très vieux. Le Seigneur l’a béni dans tout ce qu’il a fait. Un jour, Abraham parle au plus vieux de ses serviteurs. C’est lui qui s’occupe de tous ses biens. Il lui dit : « Mets ta main sous ma cuisse. Jure-moi une chose par le Seigneur, le Dieu qui a fait le ciel et la terre : pour mon fils, tu ne prendras pas comme femme une fille de Canaan, ce pays où j’habite. Tu iras dans mon pays et dans ma famille. Là, tu choisiras une femme pour mon fils Isaac. »

Le serviteur prend dix chameaux de son maître et il emporte tout ce que son maître a de meilleur. Il se met en route vers la ville de Nahor, dans le nord de la Mésopotamie.
Le serviteur d’Abraham arrive près du puits qui se trouve à l’extérieur de cette ville. Là, il fait se reposer les chameaux. C’est le soir, au moment où les femmes viennent chercher de l’eau. Il fait cette prière : « Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, permets-moi de faire une rencontre heureuse aujourd’hui. Montre ainsi ta bonté pour Abraham, mon maître. Me voici près du puits, et les filles des habitants de la ville vont venir chercher de l’eau. Je vais demander à une jeune fille de pencher sa cruche pour que je puisse boire. Eh bien, si elle me répond : “Bois, et je donnerai aussi de l’eau à tes chameaux”, je le saurai, c’est elle que tu as choisie pour Isaac, ton serviteur. Par là, je saurai que tu montres ta bonté envers mon maître. »

Le serviteur d’Abraham n’a même pas fini de parler, Rébecca arrive, la cruche sur l’épaule. C’est la fille de Betouel.
Betouel est le fils de Milka et de Nahor, le frère d’Abraham. C’est une jeune fille très belle. Aucun homme n’a couché avec elle. Elle descend vers le puits, elle remplit sa cruche et remonte.

Le serviteur d’Abraham court vers elle et lui dit : « S’il te plaît, donne-moi à boire un peu d’eau de ta cruche. »
Elle répond : « Je t’en prie, bois ! » Vite, elle fait descendre sa cruche le long de son bras pour lui donner à boire. Quand elle a fini, elle dit : « Je vais aussi puiser de l’eau pour faire boire tous tes chameaux. » Elle se dépêche de vider sa cruche dans l’abreuvoir. Ensuite, elle court de nouveau chercher de l’eau au puits. Elle en puise pour tous les chameaux.

L’homme la regarde sans dire un mot. Il se demande : « Est-ce que le Seigneur a fait réussir mon voyage, oui ou non ? »

Quand les chameaux ont fini de boire, l’homme donne à la jeune fille un anneau en or pesant environ six grammes. Il lui donne aussi deux bracelets en or pour ses poignets. Chacun pèse plus de cent grammes.
Il lui demande : « Tu es la fille de qui ? Dis-le-moi s’il te plaît. Dans la maison de ton père, est-ce qu’il y a de la place pour passer la nuit, pour moi et ceux qui sont avec moi ? »
Rébecca répond : « Je suis la fille de Betouel et la petite-fille de Milka et de Nahor. » Puis elle ajoute : « Chez nous, il y a beaucoup de paille et d’herbe sèche. Il y a aussi de la place pour vous loger. »

L’homme se met à genoux devant le Seigneur. Il dit : « Merci au Seigneur, le Dieu de mon maître Abraham ! Pendant tout mon voyage, il a montré sa bonté et sa fidélité envers mon maître. Le Seigneur m’a conduit directement dans la famille de mon maître. »

La jeune fille court chez sa mère pour lui raconter tout ce qui s’est passé. Or Rébecca a un frère appelé Laban. Laban sort vite pour rejoindre le serviteur d’Abraham près du puits. Il a vu l’anneau et les bracelets aux poignets de sa sœur. Et Rébecca lui a raconté ce que l’homme lui a dit. Il trouve cet homme avec ses chameaux près du puits.
Laban dit au serviteur d’Abraham : « Viens chez nous, toi que le Seigneur a béni. Pourquoi est-ce que tu restes dehors ? J’ai préparé la maison et j’ai fait de la place pour les chameaux. »
Le serviteur d’Abraham vient donc chez Laban et il décharge les chameaux. Laban leur fait donner de la paille et de l’herbe sèche. On apporte aussi de l’eau. Alors le serviteur d’Abraham et ceux qui l’accompagnent se lavent les pieds. On lui présente de la nourriture, mais il dit : « Je ne mangerai pas avant de dire ce que j’ai à dire. » Laban lui dit : « Alors, parle ! »

L’homme dit : « Je suis un serviteur d’Abraham. Le Seigneur a richement béni mon maître, qui est devenu quelqu’un d’important. Le Seigneur lui a donné des moutons, des chèvres et des bœufs, de l’argent et de l’or, des serviteurs et des servantes, des chameaux et des ânes. Sara, sa femme, lui a donné un fils dans sa vieillesse, et mon maître a donné tous ses biens à son fils. Mon maître m’a dit : “Jure-moi une chose : pour mon fils, tu ne prendras pas comme femme une fille de Canaan, ce pays où j’habite.
Tu iras dans ma famille, dans la maison de mon père. Là tu choisiras une femme pour mon fils.”
Alors j’ai répondu : “Cette femme refusera peut-être de me suivre.”
Mon maître m’a répondu : “J’ai toujours vécu sous le regard du Seigneur. Lui, il enverra son ange avec toi, il fera réussir ton voyage. Tu ramèneras pour mon fils une femme de ma famille, de la maison de mon père.
Si tu vas dans ma famille, tu seras libéré de ton serment. Même si tu n’obtiens rien, je ne te maudirai pas.” »

Le serviteur d’Abraham continue : « Aujourd’hui, je suis arrivé près de ce puits et j’ai dit: “Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, je t’en prie, fais réussir mon voyage. Maintenant, je suis près du puits. Je vais demander à une jeune fille qui viendra chercher de l’eau : S’il te plaît, donne-moi à boire un peu d’eau de ta cruche. Si elle me répond : Bois, et je vais puiser de l’eau pour tes chameaux, cette jeune fille sera la femme que le Seigneur a choisie pour le fils de mon maître.”
Je n’avais même pas fini de me dire cela quand Rébecca est arrivée, sa cruche sur l’épaule. Elle est descendue au puits et elle a puisé de l’eau. Je lui ai dit : “S’il te plaît, donne-moi à boire.” Vite, elle a penché sa cruche et m’a dit : “Bois, et je donnerai aussi à boire à tes chameaux.” J’ai bu et elle a donné à boire aux chameaux.

Je lui ai demandé : “Tu es la fille de qui ?” Elle a répondu : “Je suis la fille de Betouel et la petite-fille de Milka et de Nahor.” Alors j’ai mis l’anneau à son nez et les bracelets à ses poignets. Je me suis mis à genoux devant le Seigneur. J’ai remercié le Seigneur, le Dieu de mon maître Abraham.
Maintenant, répondez-moi : Est-ce que vous voulez agir avec bonté et fidélité envers mon maître ? Sinon, dites-le-moi, et je partirai ailleurs. »

Laban et Betouel, le père de Rébecca, répondent : « Cette affaire vient du Seigneur, et nous n’avons rien à dire, ni oui ni non. Rébecca est là devant toi. Prends-la et pars. Qu’elle devienne la femme d’Isaac, comme le Seigneur l’a dit ! »

Quand le serviteur d’Abraham entend ces paroles, il se met à genoux devant le Seigneur, le front contre le sol. Puis il sort de ses bagages des bijoux en argent et en or, avec des vêtements. Il les donne à Rébecca. Il offre aussi de très beaux cadeaux à son frère et à sa mère. Ensuite, le serviteur d’Abraham et ceux qui l’accompagnent mangent et boivent. Puis ils vont se coucher.

Le matin suivant, quand ils sont levés, le serviteur d’Abraham dit au frère de Rébecca et à sa mère : « Laissez-moi retourner chez mon maître. »
Ils répondent : « Rébecca va rester encore un peu avec nous, une dizaine de jours. Ensuite elle pourra partir. »

Mais le serviteur dit : « Ne me retenez pas. Le Seigneur a fait réussir mon voyage, laissez-moi donc retourner chez mon maître. »
Ils disent : « Appelons la jeune fille et demandons-lui son avis. »
Le frère et la mère de Rébecca appellent la jeune fille. Ils lui demandent : « Est-ce que tu veux partir avec cet homme ? » Rébecca répond : « Oui, je suis d’accord. »

Alors la famille de Rébecca la laisse partir avec la femme qui s’occupe d’elle. Elles s’en vont avec le serviteur d’Abraham et avec ceux qui l’accompagnent.

La famille de Rébecca la bénit :
« Toi, notre sœur,
deviens la mère de millions de personnes !
Que tes enfants et les enfants de leurs enfants
prennent les villes de ceux qui te détestent ! »

Rébecca et ses servantes montent sur les chameaux et elles suivent le serviteur d’Abraham. Ils partent tous ensemble.

Isaac a quitté le puits de Lahaï-Roï. Il habite la région du sud. Un soir, au coucher du soleil, il sort se promener dans la campagne. Tout à coup, il voit des chameaux qui arrivent. Quand Rébecca aperçoit Isaac, elle descend de son chameau. Puis elle demande au serviteur d’Abraham : « Je vois un homme dans la campagne. Il vient à notre rencontre. Qui est-ce ? » Le serviteur répond : « C’est mon maître. » Alors Rébecca prend son voile et elle cache son visage.

Ensuite, Isaac fait entrer Rébecca dans une tente. C’était la tente de Sara, sa mère. Isaac aime Rébecca.
Elle devient sa femme.

https://www.bible.com/fr/bible/133/GEN.24.PDV2017

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

LA NAISSANCE D’ESAÜ ET JACOB

Abraham a 175 ans quand il meurt. Il quitte la vie après une vieillesse longue et heureuse. Il va rejoindre ses ancêtres déjà morts. Ses fils Isaac et Ismaël l’enterrent dans la grotte de Makpéla.

Abraham avant sa mort donne tous ses biens à Isaac et il fait des cadeaux aux fils de ses autres femmes. Mais pendant qu’il est encore vivant, il les envoie loin de son fils Isaac, vers l’est.

À l’âge de 40 ans, Isaac prend pour femme Rébecca, fille de Betouel, et sœur de Laban. Tous les deux sont des Araméens de Haute-Mésopotamie.

Mais Rébecca ne peut pas avoir d’enfant. Alors Isaac prie le Seigneur pour sa femme. Le Seigneur écoute sa prière, et Rébecca devient enceinte.

Elle attend des jumeaux, et ses enfants se donnent des coups dans son ventre. Alors Rébecca se dit : « Qu’est-ce qui m’arrive ? » Elle va consulter le Seigneur.

Le Seigneur lui dit :
« Il y a deux nations dans ton ventre.
Deux peuples vont naître de toi.
L’un sera plus fort que l’autre,
et l’aîné servira le plus jeune. »

Quand le moment d’accoucher arrive, c’est clair : elle a des jumeaux. Le premier qui sort est roux. Il est couvert de poils comme la peau d’un animal. On lui donne le nom d’Ésaü.

Son frère sort après lui, il tient le talon d’Ésaü par la main. On lui donne le nom de Jacob.

Quand ils naissent, Isaac a 60 ans.

JOYEUX VERSETS BIBLIQUES

Venez auprès de moi, vous tous qui portez des charges très lourdes et qui êtes fatigués, et moi je vous donnerai le repos.

https://www.bible.com/133/mat.11.28.pdv2017

Douce et précieuse invitation.

Cet appel est une grâce universelle, offerte sans autre condition, pout tous ceux qui se sentent fatigués et chargés !

« fatigués » suppose le travail auquel un homme se livre en vain pour satisfaire aux exigences de sa conscience souffrante et de la loi qui l’accuse.

« Chargés », ce lourd fardeau de misère morale et de peines amères que porte celui qui mène une vie sans Dieu.

Ce que Jésus offre, c’est le soulagement ou le repos en d’autres termes, la paix (Jean 14.27), doux et précieux fruit du pardon et de l’affranchissement.

JOYEUX MESSAGE BIBLIQUE

DIEU EST BON

La bonté du Seigneur n’est pas épuisée, il n’a pas fini de montrer son amour. Chaque matin, sa bonté et son amour sont tout neufs. Oui, ta fidélité est immense! Je me dis: « Le Seigneur est mon trésor. » C’est pourquoi je compte sur lui. Le Seigneur est bon pour celui qui met sa confiance en lui, pour celui qui le cherche.

‭‭Lamentations‬ ‭3:22-25‬ ‭PDV2017‬‬

https://bible.com/bible/133/lam.3.22-25.PDV2017

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

ABRAHAM OFFRE ISAAC EN SACRIFICE

Après la naissance d’Isaac, Dieu veut voir si Abraham est toujours prêt à lui obéir. Il l’appelle: « Abraham! »
Abraham répond:
« Oui, je t’écoute! »
Dieu continue:
« Prends ton fils, Isaac, ton seul fils, celui que tu aimes tant. Va dans le pays de Moria. Et là, offre-le en sacrifice sur une montagne que je te montrerai. »

Le jour suivant, Abraham se lève tôt le matin. Il coupe du bois pour le feu du sacrifice. Il prépare son âne pour le voyage. Il prend avec lui deux serviteurs et son fils Isaac.

Puis il part vers l’endroit que Dieu lui a montré.

Le troisième jour, Abraham aperçoit au loin la montagne où il doit aller.
Abraham dit à ses serviteurs:
« Restez ici avec l’âne. L’enfant et moi, nous allons là-haut pour adorer Dieu. Puis nous reviendrons vers vous. »

Abraham prend le bois pour le sacrifice et il le fait porter par son fils Isaac. Lui-même porte le feu et un couteau, et ils s’en vont tous deux ensemble.

Isaac dit à Abraham:
« Père! »
Abraham répond:
« Oui, mon fils, je t’écoute. »
Isaac continue: « Nous avons le feu et le bois. Mais où est l’agneau pour le sacrifice? »
Abraham répond:
« Dieu s’arrangera pour trouver l’agneau du sacrifice, mon fils. »

Tous les deux continuent à marcher ensemble. Quand ils arrivent à l’endroit que Dieu lui a montré, Abraham construit un autel pour le sacrifice. Il met le bois sur l’autel, il attache son fils Isaac et il le met sur l’autel, au-dessus du bois. Puis il prend le couteau pour égorger son fils.

Mais l’ange du Seigneur l’appelle du ciel:
« Abraham! Abraham! »
Abraham répond:
« Oui, je t’écoute. »
Le Seigneur continue: « Ne touche pas à l’enfant, ne lui fais pas de mal! Maintenant, je sais que tu me respectes. En effet, tu as accepté de me donner ton fils, ton seul fils. »

Alors Abraham aperçoit un bélier, accroché par les cornes dans un buisson. Il va le chercher et il l’offre en sacrifice à Dieu, à la place de son fils.
Abraham appelle cet endroit: « Le Seigneur s’arrangera. »
C’est pourquoi on dit encore aujourd’hui: « Sur la montagne, le Seigneur s’arrangera. »

Du ciel, l’ange du Seigneur appelle Abraham une deuxième fois.
Il lui dit:
« Voici ce que le Seigneur déclare: Parce que tu as fait cela, parce que tu as accepté de me donner ton seul fils, aussi vrai que je suis Dieu, je fais ce serment: je te bénirai. Tes enfants et les enfants de leurs enfants, je les rendrai aussi nombreux que les étoiles du ciel et les grains de sable au bord de la mer. Ils prendront les villes de leurs ennemis. Par eux, je bénirai tous les peuples de la terre parce que tu m’as obéi. »»
‭‭

Genèse‬ ‭22:1-18‬ ‭PDV2017‬‬
https://bible.com/bible/133/gen.22.1-18.PDV2017

JOYEUSE BIBLE ILLUSTRÉE

LA NAISSANCE D’ISAAC FILS D’ABRAHAM

Saraï, la femme d’Abram, ne lui a pas donné d’enfant. Mais elle a une esclave égyptienne, Agar. Saraï dit à Abram: « Tu vois, le Seigneur m’a empêchée d’avoir un enfant. Passe donc la nuit avec mon esclave. Elle pourra peut-être me donner un enfant. » Abram suit la proposition de Saraï.

Il s’unit à Agar, et elle devient enceinte. Quand Agar voit qu’elle est enceinte, elle méprise sa maîtresse.
Alors Saraï traite Agar durement, et Agar fuit dans le désert.

L’ange du Seigneur la trouve près d’un puits, dans le désert, sur la route de Chour. Il lui demande: « Agar, esclave de Saraï, d’où viens-tu? Où vas-tu? » Elle répond: « Je fuis Saraï, ma maîtresse. » L’ange du Seigneur lui dit: « Retourne chez ta maîtresse, et obéis-lui. »

Agar donne un fils à Abram, et Abram lui donne le nom d’Ismaël. Abram a 86 ans quand Agar lui donne Ismaël.

Quand Abram a 99 ans, le Seigneur se montre à lui. Il dit à Abram: « Je suis le Dieu tout-puissant. Vis sous mon regard et fais toujours ce qui me plaît. Tu ne t’appelleras plus Abram. Ton nouveau nom sera Abraham. En effet, je fais de toi le père de beaucoup de peuples.»

Ensuite, Dieu dit à Abraham: « N’appelle plus ta femme Saraï. À partir de maintenant, son nom sera Sara. Je la bénirai et par elle, je te donnerai un fils. Oui, je la bénirai: elle deviendra la mère de plusieurs peuples, et des rois naîtront d’elle. »

Abraham se met à genoux, le front contre le sol. Il se met à rire. En effet, il se dit: « Moi, j’ai 100 ans, est-ce que je peux devenir père? Et Sara a 90 ans, est-ce qu’elle peut avoir un enfant? »
Alors Abraham dit à Dieu: « Permets à Ismaël de vivre sous ton regard, cela me suffit! »
Mais Dieu répond à Abraham: « Pas du tout! C’est Sara, ta femme, qui te donnera un fils. Tu l’appelleras Isaac. Je ferai alliance avec lui, avec ses enfants et les enfants de leurs enfants. Cette alliance durera toujours.»

Le Seigneur fait du bien à Sara comme il l’a dit. Il fait pour elle ce qu’il a promis. Elle devient enceinte et elle donne un fils à Abraham au moment que Dieu a annoncé. Pourtant Abraham est déjà vieux. Il le circoncit à l’âge de huit jours, comme Dieu l’a commandé. Sara dit: « Dieu m’a fait rire de joie. Tous ceux qui apprendront la naissance d’Isaac riront avec moi. »
Puis elle ajoute: « Qui pouvait dire à Abraham: “Un jour, Sara allaitera des enfants?” Pourtant, je lui ai donné un fils dans sa vieillesse! »

JOYEUSES EXHORTATIONS, JOYEUX MESSAGE BIBLIQUE

LETTRE À MON AMI D’ENFANCE

Cher frère,

Tel que nous avons discuté, ce sont nos transgressions de la loi de Dieu qui nous empêchent de jouir pleinement de la bonté de Dieu. Heureusement ou malheureusement, mais tu n’es pas seul dans cette situation.
La bible dit qu’aucun être humain n’est juste, même pas un seul!
Oui, nous avons tous péché et sommes tous privés de la gloire de Dieu.

Aussi tu es sans ignoré, qu’avec le péché, ce qu’on gagne, c’est la mort dans tous les domaines de notre vie.

Et il faudrait un jour payer le prix de notre culpabilité.

Car il est ecrit: « sans effusion de sang, il n’y a pas de pardon » et aussi « l’âme qui pèche c’est celle qui mourra »

Mais ne sois surtout pas attristé car Dieu a un plan et une bonne nouvelle pour l’humanité!

Oui, Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. Ainsi, tous ceux qui croient en lui ne se perdront pas loin de Dieu, mais ils vivront avec lui pour toujours.

Dieu a choisit son Fils unique Jésus-Christ pour payer le prix.

C’est pourquoi, au moment où le Christ va entrer dans le monde, il dit à Dieu: « Tu n’as pas voulu de sacrifices ni d’offrandes, mais tu m’as fait un corps. Les animaux brûlés sur l’autel et les sacrifices pour les péchés ne te plaisent pas.

Alors Christ a dit: “Me voici, je viens faire ce que tu veux. C’est ce qui est écrit à mon sujet dans les Livres Saints.” »

Le Christ supprime les anciens sacrifices, il les remplace par le sien.

Quelle grâce! Quel amour !

Alors que nous reste à faire?

Frère les Livres Saints donnent une réponse:
« Tous ceux qui feront appel au Seigneur Jésus-Christ seront sauvés. »

Moi, j’ai sauté sur l’occasion et voici ma confession de foi.

« Je reconnais devant Dieu que je suis un pécheur, je crois et je confesse que le Seigneur Jésus-Christ est mort sur La croix pour mes péchés et qu’il est ressuscité pour ma justification.
Je le reçois maintenant et déclare qu’il est mon sauveur Personnel. »

Je suis toujours joyeux ! Depuis ce jour où Christ m’a ouvert les yeux.
‭‭
Je ta passes le flambeau, c’est gratuit, aujourd’hui si tu as cette occasion, ne la remets pas à demain.

Ton frère qui t’aime.